You are currently viewing 3 voitures américaines performantes

3 voitures américaines performantes

3 voitures américaines performantes

Accompagnez-moi pendant que je fais un retour en arrière pour formuler ce que je crois être trois formidables voitures de performance de fabrication américaine : la Ford Mustang, la Dodge Challenger et la Chevrolet Camaro. Actuellement, seule la Mustang est en production, la Challenger revenant d’ici 2009. GM ne s’est pas encore engagé à construire la Camaro, mais l’entreprise devrait prendre une décision en faveur de la voiture et de sa sœur, la Pontiac Firebird, d’ici cet été. Alors, qu’est-ce qui distingue les voitures de performance américaines des autres ? En un mot : le muscle. Je vais comparer et opposer ces trois véhicules et partager avec vous mes faibles tentatives d’expliquer la culture qui se cache derrière ces voitures.

Alors, vous pensez que j’ai oublié la Chevy Corvette et la Dodge Viper quand je parle de voitures de performance ? Non, je n’ai pas oublié. Ces deux modèles sont des voitures de performance ainsi que des voitures de course. D’un autre côté, la Mustang, la Challenger et la Camaro sont des voitures de performance produites en série et dotées de muscles. Il y a une différence entre le comportement, la conduite et les performances d’une voiture de course typique et ceux d’un muscle car.

En général, une voiture musclée était une version coupé de certaines des plus grosses voitures qui étaient omniprésentes sur les autoroutes américaines dans les années 1960 et 1970. La Mustang et la Camaro, cependant, ont été conçues séparément [bien qu’elles aient toutes deux emprunté des pièces à d’autres modèles] et ces voitures « pony » constituaient une catégorie à part entière. À titre de comparaison, elles rejoignent la Dodge Challenger, une version performante des voitures Mopar de l’époque. Toutes trois ont été comparées par les critiques de l’époque et toutes trois seront à nouveau comparées dans quelques années, lorsque la production sera montée en puissance.

Ford Mustang :

Remontez avec moi le temps jusqu’en avril 1964, à une époque où l’Amérique était fortement impliquée dans la course à l’espace, où Lyndon Johnson était président et où General Motors régnait sur l’autodrome. Ford, pour sa part, talonnait GM depuis des années, mais les Edsel ratées de la fin des années 50 avaient coûté cher à l’entreprise. Néanmoins, c’était l’époque de l’Exposition universelle de New York et Ford a utilisé la foire et la technologie de la télévision pour promouvoir sa nouvelle offre, la Mustang. Un coupé 2+2 empruntant des parties de la Fairlane et de la Falcon, le modèle 1964 ½ a été le premier vendu et est largement reconnu comme étant la meilleure introduction d’un nouveau véhicule de tous les temps. Avec un moteur V6 de série et un V8 en option, la toute nouvelle Mustang a rapidement battu des records de vente et n’a cessé de se vendre depuis. En effet, avec l’introduction de la Mustang au look « rétro » en 2005, la voiture a de nouveau suscité l’intérêt pour le segment des « muscle cars », alors que DaimlerChrysler et General Motors élaborent leurs propres modèles concurrents.

Dodge Challenger :

Après le succès des muscle cars précédentes, notamment la Dodge Charger et la Plymouth ‘Cuda, la Dodge Challenger a été lancée en tant que modèle 1970. La voiture s’inspire fortement de la ‘Cuda, bien que la tôle soit quelque peu différente et que l’empattement soit allongé de quelques centimètres. L’ère des muscle cars étant en déclin au moment de son lancement, la Challenger n’a duré que cinq années-modèles avant d’être annulée. Le concept Challenger actuellement exposé dans de nombreux salons de l’automobile est basé sur le design de 1970 et fait l’objet de discussions sur les forums et les blogs de tout le pays. Recherchez les moteurs à moteur Hemi, car ils sont privilégiés par de nombreux propriétaires ; la voiture est susceptible de partager une partie de la technologie avec l’actuel Magnum wagon et la berline Charger.

Chevrolet Camaro :

GM s’est endormi au volant lorsque la Mustang est sortie. Il a fallu près de trois ans avant que la société puisse réagir et quand elle l’a fait, la Camaro et la Pontiac Firebird en ont résulté. Bien que les deux voitures se soient bien vendues au fil des ans, aucune d’entre elles n’a pu atteindre les niveaux de vente de la Mustang et, lorsque les dernières voitures ont été vendues en 2002, la production est tombée au compte-gouttes. Pourtant, la fin de la Camaro après 35 ans a suscité un regain d’intérêt pour le nom et, grâce à la Mustang rétro, toute la catégorie des muscle cars est à nouveau en pleine croissance. La Camaro 2010 sera la première Camaro depuis 2002 ; une version ragtop est également envisagée.

Alors, qui est susceptible d’acheter un muscle car de nos jours ? Des gens comme moi : des hommes d’âge moyen qui ont grandi avec les modèles originaux. En outre, une toute nouvelle génération de jeunes conducteurs en a assez du look « moi aussi » de tant de voitures compactes. Les voitures musclées d’aujourd’hui sont tellement différentes des voitures des époques précédentes qu’elles incorporent le look des modèles originaux tout en exploitant la technologie d’aujourd’hui. Ainsi, les économies de carburant seront décentes sans sacrifier les performances : une véritable situation gagnant-gagnant.

Non, j’ai hâte de voir une Mustang, une Challenger et une Camaro alignées à un feu de circulation en attendant que le feu passe au vert. Une nouvelle ère de voitures musclées s’ouvre à nous et j’en suis très heureux.